Le potager de Louis XIV

En 1661, Louis XIV accuse le surintendant des Finances, Nicolas Fouquet, de malversation après avoir assisté à la fête organisée par ce dernier en l’honneur du Roi Soleil. Le Monarque, jaloux de la beauté du Château de Vaux-le-Vicomte, ne supporte pas l’idée que l’un de ses subordonnés dispose d’une résidence aussi vivante et décorée de jardins aussi splendides. Fouquet sera alors mis au cachot à vie et deviendra le célèbre personnage de l’homme au masque de fer.

Afin d’éblouir toutes les autres nations de sa magnificence, et pour marquer sa suprématie aux yeux de tous, Louis XIV, à l’égo démesuré, s’accapare des artistes créateurs des jardins de Vaux-le-Vicomte afin d’édifier un jardin unique, comme jamais aucun n’en aurait vu ni possédé sur terre. Les travaux relatifs à l’élaboration d’un jardin potager, dirigés par Jean-Baptiste de la Quintinie débutent en 1678 au château de Versailles et se terminent en 1683. Le Roi Soleil suit de près les œuvres effectuées minutieusement par les artistes réputés de l’époque pour transformer les marécages et forêts entourant le palais par un splendide jardin. Le potager était accessible par les « les cent marches » de l’Orangerie suivi des poiriers. Louis XIV qui était un passionné de jardinage, aimait se promener dans son jardin et pratiquait même avec son jardinier au taillage de ses plantes.